sylvain barbaray

influences : folk

MOHO, Tout en haut, il y avait l’oiseau. Planant au-dessus des puissantes montagnes, se laissant porter par le vent. Un vent tournant, tantôt flottant, tantôt claquant,
impalpable mais si réel. Au sol, les couleurs éclataient aux pupilles de l’animal. Les formes étranges des rochers suscitaient l’imagination des promeneurs, où leur silhouette se mélangeait dans le flou des lointains sommets. Tout en haut, Il y a l’oiseau, le vent et les promeneurs.

les musiciens
Sylvain Barbaray, guitare-chant

contact

  • Facebook Basic Black